Conditions d’accès

Le centre Jean-Pierre Timbaud accueille les adultes handicapés orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées quel que soit le handicap (sauf handicaps sensoriels lourds). Aucun diplôme ou niveau à l’entrée de ses formations n’est exigé. L’admission est conditionnée par une reconnaissance en qualité de «Travailleur Handicapé». Les personnes bénéficient alors d’un droit au Reclassement Professionnel qu’elles doivent faire valoir à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) dont elles dépendent. Depuis janvier 2006, en application de la loi 2005-102 du 11 février 2005, ce sont les Commissions des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui, au sein des MDPH, se prononcent sur les orientations des travailleurs handicapés.

Comment être reconnu en qualité de travailleur handicapé ?

Qui peut être reconnu en qualité de travailleur handicapé ? Toute personne âgée au minimum de 16 ans, et ne pouvant plus exercer une activité professionnelle suite à un accident ou une maladie. Quelles démarches effectuer ? Il faut remplir un dossier, à retirer auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH – il en existe une par département) ou du service social de la Mairie. Ce dossier comprend 2 documents : la demande de reconnaissance et le dossier médical. NB : lorsque vous remplirez la demande de reconnaissance, à la rubrique « Vous recherchez une insertion professionnelle », cochez la case « être reconnu(e) comme travailleur handicapé et bénéficier d’une orientation professionnelle en formation professionnelle » ; puis indiquez dans « Précisez vos souhaits » : je souhaite suivre une formation au sein d’un Centre de Rééducation Professionnelle. Le dossier médical peut être établi par le médecin traitant, le médecin du travail, le médecin d’un service hospitalier ou le médecin-conseil de la Sécurité sociale. Le dossier complet doit être déposé à la MDPH du département du lieu d’habitation et sera étudié par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui décide d’accorder ou pas la reconnaissance en qualité de travailleur handicapé. Si elle est accordée, la CDAPH propose une orientation à la personne :

– recherche d’emploi avec l’aide du réseau Cap Emploi,

– formation professionnelle de conversion, si elle est demandée.